affiche manif agosto

40 ans de pouvoir dictatorial d’Obiang : Appel à manifester

40 ans de pouvoir dictatorial d’Obiang en Guinée Equatoriale

Appel à manifester pour la liberté du peuple équato-guinéen

 Le 3 août 2019 de 15h à 18h au Parvis de Droits de l’Homme, esplanade de Trocadéro à Paris

 

La Guinée Equatoriale, petit Etat de l’Afrique centrale ayant moins d’un million d’habitants, possède le PIB le plus élevé d’Afrique par habitant grâce au pétrole, mais 80% de sa population vit sous le seuil de la pauvreté. Le pays est dirigé depuis son indépendance de l’Espagne le 12 Octobre 1968 par la famille Obiang Nguema.

Le 3 août 2019, Teodoro Obiang atteindra 40 ans de pouvoir absolu, puisqu’il a réalisé un coup d’Etat contre son oncle Francisco Macias Nguema, dont il était le bras droit, le 3 août 1979. Teodoro Obiang avait été promu chef des armées le 6 mars 1969 juste après une tentative de coup d’Etat contre son oncle qui avait été élu démocratiquement premier président de la République de Guinée Equatoriale. A partir de cette date, il fut l’exécuteur d’une répression sanglante, dans une dictature considérée comme l’une des pires d’Afrique. Presque tous les pères de l’indépendance furent assassinés, tout comme des intellectuels, des cadres professionnels et finalement une partie de la population. On estime à 40 000 le nombre d’équato-guinéens massacrés et 125 000 furent contraints de prendre le chemin de l’exil, ceci pour une population de seulement 350 000 habitants. Obiang, ayant acquis l’expérience de la dictature de son oncle et ayant su se maintenir au pouvoir seul pendant 40 ans, est ainsi au pouvoir depuis 50 ans.

Malgré cette longévité au pouvoir du clan familial, une transition dynastique du pouvoir s’annonce soit par le pressenti Teodorin Nguema Obiang, l’actuel vice-président de la Guinée Equatoriale, connu par ses frasque et ses ennuis avec la justice internationale, soit par son frère, Gabriel Mbega Obiang Lima, l’éternel ministre du pétrole, autant ou même plus corrompu que son frère, qui par son habilité et sa discrétion échappe aux projecteurs médiatiques, et jouit d’une relative acceptation de la communauté internationale.

Obiang, qui a bénéficié d’énormes ressources économiques par l’exploitation pétrolière depuis 1993 a laissé son peuple croupir dans la misère et l’inculture. Sa répression a empêché toute velléité d’opposition interne face à l’organisation de mascarades d’élections. Il pratique la désorganisation de l’opposition externe et a été jusqu’au kidnapping d’opposants à l’extérieur du pays et à des exécutions. Il a encouragé la corruption de sa famille et de ses collaborateurs et un clientélisme international pour se prémunir de pressions de la communauté internationale.

A l’occasion de la date symbolique des 40 ans pouvoir, l’association CORED Guinée Equatoriale invite tous les organisations et personnes indépendantes soucieuses de la liberté des peuples, des droits humains, désireux une Guinée Equatoriale libre de la dictature du clan Obiang, et partout en Afrique et dans le monde, à se joindre à une manifestation le 3 août 2019 à Paris et à signer cet appel.

A une époque, où la lutte pour préserver la planète passe par l’établissement des états de droits, de la démocratie et de gouvernements responsables, la dictature d’Obiang n’a plus sa place dans ce monde

Paris, 29 Juillet 2019

Raimundo Ela Nsang

Président Fondateur de la CORED

Connect with Me:

Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ