communique CORED

Agression et harcèlement du Secrétaire Général du parti CORED

Communiqué du Parti CORED

Le Parti CORED dénonce les actes d’agression verbale, d’harcèlement et d’atteinte à l’honneur à l’encontre de son Secrétaire General, Raimundo Ela Nsang, qui a eu lieu devant le Palais de Justice de Paris le mercredi 28 juin vers 21h. Ces actes ont lieu de façon régulière depuis 2014 de la part d’un groupe de personnes qui avait été expulsées peu après la création de la CORED.

Le dernier de ces actes vient de se produire jeudi à la sortie de la quatrième journée d’audience du procès des Biens Mal Acquis contre le fils d’Obiang. Après une provocation, M. Ela Nsang leur a répondu en leur disant « regardez-moi !», dans un geste pour signifier qu’il ne pouvait pas céder à leurs intimidations, ces derniers ont commencé à enregistrer la scène sans son consentement et ont commencé à l’agresser verbalement.

Les images ont été par la suite postées sur les réseaux sociaux suivies d’une histoire inventée et calomnieuse, l’accusant globalement d’être acheté par le PDGE, le parti d’Obiang. Dans cette agression était présents, Severo Moto Nza, Celestino Okenve Ndo et Salomon Abeso Ndong dont l’épouse a filmé en vidéo. Depuis la publication de cette nouvelle, Raimundo Ela Nsang est insulté sur les réseaux sociaux.

Le parti Cored rappelle que ces personnes après leur expulsion de la Cored, se sont constituées en association en France en usurpant le nom de la CORED sous la forme ‘Coalition Cored’, avant de se porter partie civile dans le procès des Biens mal acquis.

Mr Raimundo Ela avait déjà porté deux plaintes le 24 Octobre 2014 au commissariat du VIII arrondissement de Paris, une pour usurpation du nom CORED et l’autre pour calomnie et atteinte à l’honneur. Ces deux plaintes n’ont pas eu de suites. Il a encore porté plainte le 7 juillet 2015 pour les mêmes motifs, une enquête a été ouverte et l’affaire est en cours au Tribunal de Grande Instance de Paris, au pôle financier (section F2). La juge, informée de la plainte, n’a pas encore décidé d’accepter ou non la Coalition CORED comme partie civile. Etant gênés par ce fait, ils ont inventé l’histoire que Raimundo Ela Nsang est au service des intérêts du fils Obiang comme un témoin de sa défense, et qu’il est monté dans la voiture de l’ambassadeur, celle qui passe derrière la vidéo après la discussion.

La dictature de Teodoro Obiang Nguema utilise de multiples méthodes d’attaque des opposants politiques réels. Pour le Parti CORED, Salomon Abeso Ndong est d’abord un protégé d’Armengol Ondo Nguema, frere d’Obiang, réfugié à Londres et qui lutte maintenant contre la vraie CORED, sans jamais organiser des activités politique à Londres, et a réussi à trouver des collaborateurs parmi des opposants historiques très peu visibles.

Raimundo Ela a saisi le procureur en demandant que ces personnes soient entendues avant de quitter le territoire français à la fin du procès de bien Mal acquis le 6 juillet 2017. Suite à ces faits, le Parti CORED demande :au gouvernement français et à l’Office Français de Protections des Réfugiés et Apatrides, de fournir la protection nécessaire et d’agir pour que les responsables de cette agression soit entendus par la justice française avant de quitter le territoire français.

Paris 30 Juin 2017

Raimundo : Okenve, Okenve, regarde-moi
Okenve : Quoi, quoi, je te regard, qui tu es, tu ne m’arrive pas à la cheville, tu n’es rien, tu n’es rien, ni politiquement, ni scientifiquement, ni …..quement
Raimundo : La dictature que nous avons vécu jusqu’à nos jours est maintenue grâce a des personne comme toi.
Severo Moto : tu l’as vécu toi aussi
Okenve: ça ne va pas la tête
Okenve: Je suis professeur d’université et toi ? tu es quoi ?
Raimundo : Je suis ingénieur pétrolier
Severo Moto : se moque
Okenve: Et quoi, C’est ce que tu fais ici, comme ingénieur pétrolier à Paris
Severo : attention, attention
Okenve : Ingénieur pétrolier à Paris, idiot
Epoux de Salomon : laisser ça, je l’ai filmé.
Raimundo : La dictature que nous vivons jusqu’au aujourd’hui est grâce à ces mecs là
Filiberto Ntututum : va avec l’ambassadeur (référence la voiture qui passe derrière)
– Raimundo : Salomon, ne me filme pas eh
Salomon : je t’ai filmé, je t’ai filmé, des rires

Connect with Me:

Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ