CORED : rentrée et reprise de l’action politique

Les journées d’été de l’EELV se sont tenues à Lilles du 20 au 22 août. A cette occasion Raimundo Ela Nsang, secrétaire exécutif de la CORED, était invité au colloque ayant pour thème « Alternance et armée Française en Afrique ». Le débat, réunissant les représentants des oppositions du Tchad, de Djibouti et du Gabon, était animé par Benjamin Bibas et Felix blanc responsables Afrique, avec la participation de Michèle Rivasi eurodéputée et Leila Aïchi sénatrice.

EELV Raimundo Ela

Lors des débats portant sur les dynamiques géostratégiques et les possibles alternances démocratiques à partir de l’année 2016 (plusieurs élections présidentielles), Raimundo Ela Nsang a pu informer les participants de ses analyses concernant les changements de stratégie du Président Obiang et les nouvelles alliances internationales de la Guinée Equatoriale avec la Corée du nord, la Russie et la Chine, dans le but de perpétuer le régime de dictature. En effet, de plus en plus marginalisé dans ses relations avec l’occident, Obiang choisit à présent une ligne de conduite similaire à celle de l’ancien dictateur Macias : après avoir tenté une façade de « démocrature » Obiang annonce le retour au parti unique avec des alliances militaires et sécuritaires radicalisées (Russie, Corée du nord) et un soutien financier focalisé vers la Chine.

Ce contexte, à présent officialisé depuis plusieurs semaines, annonce donc une impossibilité de transition démocratique en Guinée équatoriale, il était important de cadrer cette perspective dans le débat « alternance et armée Française en Afrique », la Guinée équatoriale jouant un rôle prépondérant en Afrique centrale Golfe de Guinée et, par répercussion, sur les autres régions d’Afrique.

EELV CORED

Raimundo Ela Nsang a assisté ensuite à la session plénière portant sur la COP21 qui se tiendra à Paris du 10 au 12 décembre 2015 sous la présidence de Laurent Fabius actuel ministre des affaires étrangères de la France, ainsi qu’à la session concernant « les lanceurs d’alertes d’actes illégaux » tel que Julien Assange et « Wiki ». Enfin, présence effective au colloque sur la finance internationale et l’implication des banques, avec la participation d’Eva Joly eurodéputée et anciennement juge anti-corruption touchant aux affaires dites « des biens mal acquis », affaire dans laquelle le clan Obiang, dont le fils du président, est particulièrement visé.

Raimundo Ela Pascal Canfin Eva Joly

Ces journées de travail intense furent aussi l’occasion d’échanger sur la situation de dictature en Guinée équatoriale avec différents interlocuteurs européens tels qu’Eva Joly, Députée Européenne des Verts et  Pascal Canfin, ancien ministre du développement. Echanges portants aussi sur les manipulations d’Obiang à propos des partis d’oppositions légalisés ou en exil, les flux financiers illégaux du régime de Malabo étant un point important pour permettre ces manipulations. Ces analyses pour envisager un travail contre ces flux illégaux, de la part d’eurodéputés nous soutenant ou de l’ONG « human rigths watch » luttant pour une plus grande transparence de la finance internationale.

La CORED et son secrétaire exécutif Raimundo Ela Nsang remercient l’EELV ainsi que tous les participants de cette invitation et de leur attention aux problématiques exposées.

Connect with Me:

Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ