Lettre ouvertes à l’attention des juges du Tribunal Correctionnel de Paris en charge du procès contre M. Teodoro Nguema Obiang Manque.

A l’attention des honorables juges du  Tribunal Correctionnel de Paris en charge du procès contre M. Teodoro Nguema Obiang Manque, vice président de la Guinée Equatoriale:

 

Mme Bénédicte de Perthuis- La Présidente

Aux juges membres

 

4 boulevard du Palais
75055 PARIS CEDEX 01

 

Objet : Lettre ouverte sur les implications politiques du procès  contre Teodoro Nguema Obiang.

 

Copies :

 

  • Jean-Yves Lourgouilloux, Procureur de la République Financier
  • Williams Bourdon, Avocat de la partie civile (Transparency International, Association Sherpa)
  • Emmanuel Marsigny, Avocat de M. Teodoro Nguema Obiang Mangue
  • Sergio Abeso Tomo, Avocat de M. Teodoro Nguema Obiang Mangue

 

 

Mesdames, Messieurs les Juges,

 

La Coalition restauratrice d’un Etat Démocratique en Guinée Equatoriale (CORED), est une organisation politique créée le 5 décembre 2013. Il s’agit de la principale force politique d’opposition de la Guinée Equatoriale, avec une bonne représentation nationale, malgré le fait que les dirigeants soient en exil.

 

Nous sommes préoccupés par les implications politiques du procès. Ce procès a modifié ces dernières années les relations diplomatiques entre la France et la Guinée équatoriale. Le régime de Malabo n’a jamais accepté l’indépendance de la justice en France fréquemment rappelée par la diplomatie française.

 

Apres la création de la CORED en France, le régime a systématiquement associé notre action politique au procès en accusant l’occident de déstabilisation en association avec l’opposition en exil. A ce sujet, des déclarations publiques sont facilement consultable dans les publications des différents organes de presse du régime.

 

Mesdames, messieurs le juges,

 

Nous avons été choqué par les déclarations de clôture de l’avocat d’Obiang venue de Guinée Equatoriale, mandaté précisément pour montrer ce mépris que le régime d’Obiang a pour l’indépendance de la justice, en discréditant l’action menée jusqu’alors par la justice française et les avocats de la partie civile.

 

Nous signalons que ce même avocat est celui qui vient d’accompagner le Secrétaire général du parti au pouvoir (PDGE) lors des audiences publiques à la télévision nationale, en guise de représailles, de trois dirigeants français de la filiale de la Société Générale de Banque en Guinée Equatoriale qui a été suivie de la confiscation de leurs passeports.

 

Le peuple de Guinée Equatoriale qui aspire à la démocratie et à la liberté, se doute que la famille qui dirige, pourrait profiter d’une suspension pour transmettre le pouvoir officiellement à Teodorin, désigné vice-président, de façon arbitraire, par son père, le président en place depuis 1979.

 

Le peuple de Guinée Equatoriale fonde beaucoup d’espérance sur la tenue du procès contre le fils d’Obiang car c’est la première fois qu’un membre de la famille au pouvoir, doit rendre des comptes sur les crimes économiques perpétués durant ces 48 années d’exercice du pouvoir. Ces détournements s’ajoutent aux nombreux autres crimes et exactions subis par le peuple durant ces années.

 

Comme le signale indirectement l’avocat d’Obiang, en parlant du caractère légal en Guinée Equatoriale des ‘Bien Mal Acquis’ du fils d’Obiang, la Guinée Equatoriale est une propriété privée pour la famille Obiang. Nous avons joint une liste non exhaustive des membres du clan Obiang qui occupent des responsabilités au gouvernement et dans les grandes sociétés, dont l’ampleur des détournements dépassent largement les sommes réclamées par la justice française dans le cadre de ce procès.

 

Par le caractère historique et transcendantal du véridique vous allez rendre demain, le parti CORED souhait que des arguments de fond comme ceux exposer ici soient tenue en compte.

 

Veuillez recevoir, Mesdames et Messieurs les juges, l’expression de notre profonde considération.

 

Paris, 3 Janvier 2017

 

Raimundo Ela Nsang

Secrétaire Général du Parti CORED

Tel +33 758 88 96 34

Email : ren@coredge.org

 

 

 

 

ANNEXE

 

 

Liste non exhaustive des membres du clan Obiang qui occupent des responsabilités au gouvernement et dans les grandes sociétés.

 

Teodoro Nguema Obiang,  président,   Président depuis 1979

  1. Constancia Mangue Nsue Okomo,- première dame, en réalité celle qui a les manettes du pouvoir
  2. Teodoro Nguema Obiang, le fils aîné du président,  Vice-président, Chef de la Défense et de la Sécurité d’Etat
  3. Gabriel Mbaga Obiang, un autre fils du président,  Ministre de Mines, Industrie et l’Energie
  4. Alberto Obiang Lima, fils du président, Directeur de l’Administration portuaire de Malabo
  5. Ruslan Obiang Nsue, fils du président, Secrétaire d’Etat au Ministère de la Jeunesse et des Sports.
  6. Hassan Obiang Mangue.-, fils du président, Directeur du fait GEPetrol (entreprise du petrole)
  7. Carmelo Obiang, fils du président, Directeur Adjoint de la Sécurité Nationale
  8. Antonio Mba Nguema, frère cadet du président, Ministre d’État de la présidence chargé de la Sécurité présidentielle
  9. Armengol Ondo Nguema, frère cadet du président, Délégué national à la Présidence de la République, Chef de la Sécurité d’Etat.
  10. Agustina Nchama Nguema, Sœur aînée du président, Conseiller au Ministère de l’Agriculture.
  11. Monica Okomo Nguema, Sœur du président, S’occupe du régional de la santé Bata
  12. Teodoro Biyogo Nsue Okomo, Beau frère du président, Chef du Protocole du Président et du Bureau du Président responsable du protocole.
  13. Marcelino Oyono Ntutumu, Beau-frère du président, Directeur de la Présidence de la coordination Gestionnaire République avec Geproyectos.
  14. Amalia Obiang, fille du président, Administratrice Consultative Israël à l’hôpital de la Paix.
  15. Obiang Francisca Jimenez, fille du président, Président du Geproyectos, une agence créée en 2002 et rattachée à la présidence.
  16. Genoveva Obiang, fille du président, fonctionnaire de haut niveau à la Banque nationale de la Guinée équatoriale.
  17. Candido Nsue Okomo, beau frère du président, Directeur Gepetrol.
  18. Nicolas Obama Nchama, neveu du président, Ministre de la Sécurité nationale
  19. Cecilia Obono Ndong, nièce du président, Ambassadeur de la Guinée équatoriale en Italie.
  20. Montserat Afang Ondo, nièce du président, Délégué au Ministère des Finances, Chef de taxes et contributions.
  21. Melchor Esono Edjo, neveu du président, L’ancien ministre des Finances. Il est actuellement un sénateur.
  22. Baltasar Engonga Edjo, neveu du président, Le ministre de l’intégration régionale de la République de Guinée équatoriale.
  23. Juan Olo Mba Nseng, cousin de la première dame, Le ministre adjoint de la Justice, des Affaires religieuses et les prisons.
  24. Vicente Eya Olomo, cousin de la première dame, Ministre de la Défense nationale.
  25. Antonio Oburu.- Beau-fils de Teodoro Biyo Nsue Okomo, Directeur de l’entreprise nationale du petrole (GEPetrol)
  26. Victoriano Bibang Nsue Okomo- beau frère du président, Général des forces et l’inspecteur général de l’armée Armée de terre sur l’île de Bioko.
  27. Fausto Abeso Fuma– beau frère du président, Ministre de l’Aviation Civile
  28. Juan Antonio Bibang Nchuchuma, beau frère du président, ministre délégué de la présidence de la République chargé de la Sécurité extérieure

 

 

 

 

 

A l’attention des honorables juges du  Tribunal Correctionnel de Paris en charge du procès contre M. Teodoro Nguema Obiang Manque, vice président de la Guinée Equatoriale:

 

Mme Bénédicte de Perthuis- La Présidente

Aux  juges adjoins du procès

 

4 boulevard du Palais
75055 PARIS CEDEX 01

 

Objet : Lettre ouverte sur les implications politiques du procès  contre Teodoro Nguema Obiang.

Copies :

  • Jean-Yves Lourgouilloux, Procureur de la République Financier
  • Williams Bourdon, Avocat de la partie civile (Transparency International, Association Sherpa)
  • Emmanuel Marsigny, Avocat de M. Teodoro Nguema Obiang Mangue
  • Sergio Abeso Tomo, Avocat de M. Teodoro Nguema Obiang Mangue

 

 

Mesdames, Messieurs les Juges,

La Coalition restauratrice d’un Etat Démocratique en Guinée Equatoriale (CORED), est une organisation politique créée le 5 décembre 2013. Il s’agit de la principale force politique d’opposition de la Guinée Equatoriale, avec une bonne représentation nationale, malgré le fait que les dirigeants soient en exil.

Nous sommes préoccupés par les implications politiques du procès. Ce procès a modifié ces dernières années les relations diplomatiques entre la France et la Guinée équatoriale. Le régime de Malabo n’a jamais accepté l’indépendance de la justice en France fréquemment rappelée par la diplomatie française.

Apres la création de la CORED en France, le régime a systématiquement associé notre action politique au procès en accusant l’occident de déstabilisation en association avec l’opposition en exil. A ce sujet, des déclarations publiques sont facilement consultable dans les publications des différents organes de presse du régime.

 

Mesdames, messieurs le juges,

Nous avons été choqué par les déclarations de clôture de l’avocat d’Obiang venue de Guinée Equatoriale, mandaté précisément pour montrer ce mépris que le régime d’Obiang a pour l’indépendance de la justice, en discréditant l’action menée jusqu’alors par la justice française et les avocats de la partie civile.

Nous signalons que ce même avocat est celui qui vient d’accompagner le Secrétaire général du parti au pouvoir (PDGE) lors des audiences publiques à la télévision nationale, en guise de représailles, de trois dirigeants français de la filiale de la Société Générale de Banque en Guinée Equatoriale qui a été suivie de la confiscation de leurs passeports.

Le peuple de Guinée Equatoriale qui aspire à la démocratie et à la liberté, se doute que la famille qui dirige, pourrait profiter d’une suspension pour transmettre le pouvoir officiellement à Teodorin, désigné vice-président, de façon arbitraire, par son père, le président en place depuis 1979.

Le peuple de Guinée Equatoriale fonde beaucoup d’espérance sur la tenue du procès contre le fils d’Obiang car c’est la première fois qu’un membre de la famille au pouvoir, doit rendre des comptes sur les crimes économiques perpétués durant ces 48 années d’exercice du pouvoir. Ces détournements s’ajoutent aux nombreux autres crimes et exactions subis par le peuple durant ces années.

Comme le signale indirectement l’avocat d’Obiang, en parlant du caractère légal en Guinée Equatoriale des ‘Bien Mal Acquis’ du fils d’Obiang, la Guinée Equatoriale est une propriété privée pour la famille Obiang. Nous avons joint une liste non exhaustive des membres du clan Obiang qui occupent des responsabilités au gouvernement et dans les grandes sociétés, dont l’ampleur des détournements dépassent largement les sommes réclamées par la justice française dans le cadre de ce procès.

Par le caractère historique et transcendantal du véridique vous allez rendre demain, le parti CORED souhait que des arguments de fond comme ceux exposer ici soient tenue en compte.

 

Veuillez recevoir, Mesdames et Messieurs les juges, l’expression de notre profonde considération.

 

Paris, 3 Janvier 2017

 

Raimundo Ela Nsang

Secrétaire Général du Parti CORED

Tel +33 758 88 96 34

Email : ren@coredge.org

 

 

 

 

ANNEXE

Liste non exhaustive des membres du clan Obiang qui occupent des responsabilités au gouvernement et dans les grandes sociétés.

Teodoro Nguema Obiang,  président,   Président depuis 1979

  1. Constancia Mangue Nsue Okomo,- première dame, en réalité celle qui a les manettes du pouvoir
  2. Teodoro Nguema Obiang, le fils aîné du président,  Vice-président, Chef de la Défense et de la Sécurité d’Etat
  3. Gabriel Mbaga Obiang, un autre fils du président,  Ministre de Mines, Industrie et l’Energie
  4. Alberto Obiang Lima, fils du président, Directeur de l’Administration portuaire de Malabo
  5. Ruslan Obiang Nsue, fils du président, Secrétaire d’Etat au Ministère de la Jeunesse et des Sports.
  6. Hassan Obiang Mangue.-, fils du président, Directeur du fait GEPetrol (entreprise du petrole)
  7. Carmelo Obiang, fils du président, Directeur Adjoint de la Sécurité Nationale
  8. Antonio Mba Nguema, frère cadet du président, Ministre d’État de la présidence chargé de la Sécurité présidentielle
  9. Armengol Ondo Nguema, frère cadet du président, Délégué national à la Présidence de la République, Chef de la Sécurité d’Etat.
  10. Agustina Nchama Nguema, Sœur aînée du président, Conseiller au Ministère de l’Agriculture.
  11. Monica Okomo Nguema, Sœur du président, S’occupe du régional de la santé Bata
  12. Teodoro Biyogo Nsue Okomo, Beau frère du président, Chef du Protocole du Président et du Bureau du Président responsable du protocole.
  13. Marcelino Oyono Ntutumu, Beau-frère du président, Directeur de la Présidence de la coordination Gestionnaire République avec Geproyectos.
  14. Amalia Obiang, fille du président, Administratrice Consultative Israël à l’hôpital de la Paix.
  15. Obiang Francisca Jimenez, fille du président, Président du Geproyectos, une agence créée en 2002 et rattachée à la présidence.
  16. Genoveva Obiang, fille du président, fonctionnaire de haut niveau à la Banque nationale de la Guinée équatoriale.
  17. Candido Nsue Okomo, beau frère du président, Directeur Gepetrol.
  18. Nicolas Obama Nchama, neveu du président, Ministre de la Sécurité nationale
  19. Cecilia Obono Ndong, nièce du président, Ambassadeur de la Guinée équatoriale en Italie.
  20. Montserat Afang Ondo, nièce du président, Délégué au Ministère des Finances, Chef de taxes et contributions.
  21. Melchor Esono Edjo, neveu du président, L’ancien ministre des Finances. Il est actuellement un sénateur.
  22. Baltasar Engonga Edjo, neveu du président, Le ministre de l’intégration régionale de la République de Guinée équatoriale.
  23. Juan Olo Mba Nseng, cousin de la première dame, Le ministre adjoint de la Justice, des Affaires religieuses et les prisons.
  24. Vicente Eya Olomo, cousin de la première dame, Ministre de la Défense nationale.
  25. Antonio Oburu.- Beau-fils de Teodoro Biyo Nsue Okomo, Directeur de l’entreprise nationale du petrole (GEPetrol)
  26. Victoriano Bibang Nsue Okomo- beau frère du président, Général des forces et l’inspecteur général de l’armée Armée de terre sur l’île de Bioko.
  27. Fausto Abeso Fuma– beau frère du président, Ministre de l’Aviation Civile
  28. Juan Antonio Bibang Nchuchuma, beau frère du président, ministre délégué de la présidence de la République chargé de la Sécurité extérieure

 

 

 

 

 

 

Connect with Me:

Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ