communique CORED

Présence en Europe d’agents équato-guinéens visant les opposants

La police espagnole vient de procéder à des interpellations suite au signalement d’un plan d’installation en Europe d’une vingtaine de membres des services de sécurité équato-guinéens en tant que citoyens normaux pour mener des opérations contre l’opposition. Une preuve qui a circulée est une copie d’écran d’un mail attribué au ministre de la sécurité d’Obiang, Nicolas Obama Nchama, donnant des instructions à un gendarme qui allait apporter en France l’argent pour mener l’opération d’éliminer des objectifs, de la meilleure manière qu’il soit. La conclusion du mail est que l’opération est en bonne voie. A la tête du groupe des agents se trouvent Manuel Guerrero Modo, le mari de Mariola Bindang, ancienne ambassadrice de Guinée Equatoriale en France, et Federico Asumu Gawan.

Suite à nos enquêtes, il se trouve que le fils d’Obiang, Carmelo Ovono Obiang, secrétaire d’Etat chargé de la sécurité extérieure, longtemps chef d’un escadron de la mort à Bata, a séjourné à Paris jusqu’au ce 14 décembre accompagné de trois autres agents.

Alors que le dictateur Obiang, fatigué, est en train de léguer le pouvoir à son fils Teodoro Nguema Obiang Teodoro, malgré ses frasques et des disputes qui existent pour la succession du pouvoir, après avoir neutraliser toute opposition interne, l’heure est de nouveau à l’unité côté pouvoir pour élimination de toute opposition en exil qui peut signifier une menace.

Raimundo Ela Nsang, ancien ingénieur pétrolier, fils d’un des pères fondateurs de la Guinée Equatoriale, après avoir refusé la proposition de rentrer dans le gouvernement de Guinée, a choisi l’exil pour s’opposer au régime qui depuis 50 ans a détruit les rêves des pères fondateurs. Après avoir créé la CORED en 2014, avec l’objectif de former une coalition d’opposition représentant l’ensemble des peuples de la Guinée Equatoriale, et avoir subi de nombreuses manœuvres du régime pour le neutraliser politiquement, il vient de lancer l’Initiative pour un Gouvernement Alternatif et démocratique (IGAD), un mouvement politique et social avec l’objectif de répondre à la nécessité d’une transition démocratique et de proposer un projet pour une nouvelle Guinée Equatoriale.

L’activité criminelle du régime d’Obiang est connue internationalement, car il a déjà pratiqué des enlèvements et des assassinat d’opposants en exil.  Depuis l’affaire Khashoggi, le régime d’Obiang pourrait croire à une impunité internationale après l’élimination physique d’un opposant en exil.

La CORED dénonce le projet du président Obiang d’installer sur le sol européen une cellule pour mener des opérations contre l’opposition en exil et demande au Gouvernement français de prendre les mesures nécessaires pour protéger les opposants et réfugiés politiques équato-guinéens qui se trouvent sous sa protection, notamment, le Président fondateur de la CORED, Raimundo Ela Nsang.

Paris, 14 décembre 2018

WhatsApp Image 2018-12-08 at 13.02.53(1)

Connect with Me:

Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ