communique CORED

Bien Mal Acquis : vers un procès politique suite à l’intervention comme témoin de l’ancien-mercenaire britannique Simon Man

Communiqué du Parti CORED

Suite aux deux premiers jours d’audience du procès des Biens mal acquis, après les échanges et les annonces des témoins des parties, le parti politique CORED met en garde sur les manœuvres du président Obiang, autour des témoins choisis et au travers de la participation de l’association CORED comme partie civile.

Les avocats de Téodorin Nguema ont annoncé que l’ex-mercenaire Simon Man qui avait raté le coup d’Etat contre Téodoro Obiang en 2004 mené par l’opposant Severo Moto, sera leur témoin. Alors que l’association CORED est considérée comme partie civile, le procès ne peut maintenant que glisser sur le terrain que souhaite le régime. Simon Man lui permet d’argumenter sur un complot politique. Le régime d’Obiang au travers de son ambassade à Paris, avait déjà annoncé qu’il considérait la procédure comme un complot politique avec à la base Severo Moto et la Coalition CORED[1]. Le témoignage de Simon Man, au solde du régime d’Obiang, viendra réconforter l’idée du complot de l’occident, notamment la France avec son ex-compagnon d’aventure, Severo Moto Nsa. NB : Vidéo sur le coup d’Etat raté : https://coredge.org/coup-detat-a-obiang/

En se référant à la déclaration de l’avocat de l’association CORED qui a dévoilé les objectifs de son client à savoir que leur association voudrait administrer les biens qui peuvent être saisis par la justice française au nom du peuple de Guinée Equatoriale. Le peuple équato-guinéen n’a pas la possibilité de s’exprimer librement, mais il ne pourrait pas accepter que l’argent issu de ce procès puisse être administré par une association avec à sa tête, Salomon Abeso Ndong, souvent qualifié de faux opposant et soupçonné d’enrichissement illicite par le site internet d’un des opposants qui vient pourtant de s’unir avec lui pour être membre de la coalition de la partie civile[2].

L’association CORED a, dans plusieurs de ses 8 sites internet en français, déjà listé, sans aucune étude en référence, 310 assassinats par le régime d’Obiang[3][4], pour désigner des familles à indemniser, laissant de côté plusieurs dizaines de milliers d’assassinats de la dictature familiale après l’indépendance en 1968.

En outre, les avocats de l’association CORED ont aussi plaidé que les opposants de la partie civile ne peuvent pas rentrer en Guinée Equatoriale, or deux d’entre eux y résident habituellement. Ils ont voyagé pour ce procès et devraient rentrer tranquillement après. En réalité, aucun opposant politique pouvant réellement nuire aux intérêts de la famille Obiang ne peut venir et retourner tranquillement en Guinée Equatoriale pour un tel procès.

L’association Coalition CORED est malheureusement une organisation qui agit dans le sens des manipulations du régime. Elle n’a pas aucune légitimité pour représenter le peuple de la Guinée Equatoriale. Elle ne peut montrer clairement qui sont ses 18 partis politiques membres, leurs leadeurs, ou leurs représentations nationales.

Le parti politique CORED ne s’oppose pas à la constitution d’une partie civile équato-guinéenne, mais constate qu’en fonction de la réalité actuelle, le peuple ne peut pas s’exprimer librement et que l’opposition en exil véritable n’avait pas les moyens pour se constituer partie civile.

Comme l’a déclaré l’avocat de sherpa, le procès est historique et le jugement rendu sera historique. Dans le cas de la Guinée Equatoriale, avec ou sans partie civile, tous les éléments nécessaires sont présents pour pouvoir rendre un jugement exemplaire, afin que justice soit faite pour le peuple de Guinée Equatoriale.

Nous demandons une seconde fois à la presse internationale de considérer avec rigueur tous les acteurs participants au Procès des Biens Mal acquis en Guinée Equatoriale, à enquêter au-delà des apparences factices, pour faciliter la tenue d’un procès qui puisse ensuite devenir exemplaire.

Le Parti CORED

Paris, 22 Juin 2017

[1] http://www.jeuneafrique.com/448571/societe/biens-mal-acquis-2/

[2] http://www.guinea-ecuatorial.net/inicio.asp?cd=ni9225

[3] http://www.cored.website/

[4] http://cored.tv/

 

Connect with Me:

Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ